dimanche 11 novembre 2012

Un poil de laisser-aller.

Hier je vous disais à quel point mon quotidien était truffé de questions, plus ou moins bienveillantes...
Je vous disais aussi que c'était mes enfants, leur bonheur et leur épanouissement avant tout.

Ce que je ne vous ai pas dit, c'est qu'elles étaient les conséquences plus ou moins glamours (carrément pas en fait!) d'un tel sens des priorités..


C'est ainsi que tu te retrouves:


-avec tellement de poils aux jambes que tu pourrais les coiffer, leur faire des tresses, des couettes ou des mèches. Aussi, le jour où ma fille voudra jouer à la coiffeuse et si je continue sur ma lancée (de poils) je serai parée: elle pourra s'entraîner sur mes jambes!

- avec la toison de Marge Simpson ET la touffe des 5 Jackson Five réunis à la place du maillot...

- ou encore avec les sourcils aussi fournis qu'Emmanuel Chain... Bon LES sourcils hein, j'en suis pas encore rendue au mono-sourcil... Mais j'ai bon espoir, ça ne saurait tarder!



Parce que oui, vois-tu, je n'ai aucun répit la journée: si tu es jeune parent, je ne vais pas t'apprendre que les gnômes ne te laissent aucune marge de manoeuvre... 
C'est déjà un truc de ouf si tu arrives à passer l'aspi avant 22h... à la rigueur, il vont tolérer que tu leur fasses à manger (et encore...) ou que tu ranges leur chambre (à leur place) mais que tu t'occupes de TOI dans la journée?!!!?!
Nan mais ça va pas la tête? T'as craqué du slip mon pauvre ami!!!
*(oui, effectivement, je ne te le fais pas dire, mon slip devrait incessamment sous peu voler en éclats sous la pression du mètre cube de poil qu'il retient tant bien que mal...).
(c'était la Minute Classe A Dallas)
(amis de la Poésie, bien le bonjour!)

La journée donc, impossible de prendre un tant soit peu "soin" de moi.

Récemment pas exemple, j'ai passé toute une looongue, très longue après-midi de rdv avec un sourcil épilé, l'autre non...
Je sais pas ce qu'il m'a pris: un excès de confiance, un surplus d'optimisme, une envie de pimenter mes journées résolument  trop calmes?
Toujours est-il que j'ai commencé à m'épiler les sourcils (enfin 1 en l'occurrence...) 15mn avant de partir et alors que les gnômes était parfaitement prêts.
Mais c'était sans compter THE caca-atomique-remonteur-de-dos qui repeint à la fois le body, le futal, le pull bref, la TOTALE.
Donc, tu l'auras compris, arrêt immédiat de l'arrachage de poils, déshabillage/lavage/ré-habillage de ma DoDue et... "oh putain on est encore à la bourre!!!"

Me voilà donc partie en trombes (et un tantinet énervée, fût-il utile de le préciser...) pour enchaîner les rdv: pédiatre, signature du contrat pour la classe passerelle, visite de l'école, de la classe, rencontre avec tout le personnel éducatif bref un planning de ministre et ce, dotée à ma gauche d'un énorme sourcil en bataille et touffu, à ma droite d'un parfaitement épilé...
Chouette 1ier contact avec toute l'équipe qui va s'occuper de mon Zébulon...
Aucun doute, j'ai dû faire forte impression!
Rajoute à ça le fait que je sois arrivée toute essoufflée, rougeaude et transpirante (rapport au retard alors que bordel de merde tout était parfaitement prêt 20mn avant qu'on décolle ) et tu as le tableau parfait de la pauvre reum' complètement dépassée et à la masse...




Mais pourquoi tu te dépoiles pas le soir me diras-tu?

Ben parce que vois-tu, le soir, après une journée (au choix): fatigante/marathon/exténuante/chiante/fatigante/épuisante (comment ça jm'e répète?!  :P ) et que, enfin Zébulon est couché (entre 20h30 et 21h), il me reste encore à endormir DouDou ma Douce.
Endormissement qui se fera entre 22h (les soirs de fête!) (donc rarissimes tu t'en doutes...) et 23h30-minuit...

Donc comment te dire que passées disons 23h, quand enfin le calme et  le silence règnent dans ma maisonnée, je n'ai qu'une seule envie: me poser comme une grosse loque dans mon canapé (en position foetale et en pleurant nan j'déconne)! 
Faire ma larve, me bourrer de conneries au chocolat, bref, me faire plaisir et du bien.
Et je sais pas toi mais pour moi, s'arracher les poils des jambes et du maillot à l'épilateur électrique ne fait pas partie des choses qui me font du bien... 
Douleurs + bruit de tondeuse à gazon (ahaha) pendant mes seuls moments de calme et de répit ben... ça me branche moyen!

Puis je suis en train de réfléchir à une méthode révolutionnaire qui consisterait à recycler mes poils, mais pour ça il faut qu'il soient bien longs et soyeux.
Parce que vu comme je perds mes cheveux par poignées (2 grossesses rapprochés, fatigue chronique, toussa toussa...) je cherche  présentement comment parvenir à greffer mes poils surabondants à la place de feue ma tignasse de folie.
Sinon, à ce rythme là, je vais me retrouver aussi poilue qu'un yéti MAIS totalement chauve...

So glam'!!!
  

15 commentaires:

  1. Je te demande pardon, je n'ai pu m'empêcher de me poiler (et un second pardon pour le jeu de mots de mauvais goût). Tu sais quoi demander au père Noël cette année, une séance d'épilation !

    RépondreSupprimer
  2. Mais c'est fait pour!
    Et puis, si ton jeu de mot est de mauvais goût, que dire du contenu de mon article? :-)

    RépondreSupprimer
  3. Comment dire... je me suis bidonnée toute seule devant mon écran, avec un homme pas très loin qui me disait : " Mais que t'arrive-t-il ?" Et en riant de plus belle en lisant la suite.
    Merci mille fois Ô grande Solo'Mum que j'adore pour ce moment de détente ultime :)

    RépondreSupprimer
  4. Ben... Merci! (les mots me manquent en fait!)
    Tu le vois pas là mais j'suis toute penaude, émue et intimidée que je suis par tant de compliments!
    Alors merci à toi!

    RépondreSupprimer
  5. On s'y retrouve tellement ^^ Merci pour ce petit moment de franche rigolade. Et solidarité maternelle oblige, je compatis ^^

    RépondreSupprimer
  6. Merci Mytrile! <3
    Compatissons ensemble mes soeurs! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Ce soir, mon homme qui écoute des parodie me dit "tu écoutes les paroles ?" non, me bidonne parce que je te lis toi :D
    Et le 1 sur 2, je fais mais pour les jambes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours mieux que moi!
      Ici c'est 2 sur 2... en friche! ;P

      Supprimer
  8. Hum, disons que ça me rappel bien des choses. Ex maman, solo par intermittence (si, si ! ça arrive), mamie depuis. Je me souviens être sortie jambes "dépareillées". Donc pourquoi se priver d'une franche poilade ?!
    Merci pour cet instant partagé, je vais revenir souvent lire et relire vos partages Solo' Mum.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste mercii

      Supprimer
    2. Ooooh ça me touche tellement Isabelle!(comme ma môman tiens!).
      Souhaitez moi de réussir à faire de mes enfants des adultes aussi géniaux que votre grande fille devenue Maman! <3

      Supprimer
  9. Enorme!
    meuh non je ne parle pas de la touffe mais bien de ton humour ;D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ma touffe se rapporte à mon humour je suis le Phénix des hôtes de ce blog! ;-)

      Supprimer
  10. T'es trop bonne toi!! <3 <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooo, n'en jetez plus!
      Merci, et ben... MERCI!!! <3

      Supprimer

Qu'en dis-tu?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...