samedi 17 novembre 2012

Plus on est de fous... moins je dors.

Ca fait plus d'an que je suis célibataire, enfin plus ou moins...

Disons  10 mois que je le suis réellement, les 6 précédents étant une sorte de flottement, de cul entre 2 chaises si tu préfères...

Et bien crois-le ou non mais je n'ai jamais autant partagé mon lit que depuis que je suis seule!
(non, ce billet n'est ni une incitation à la débauche, ni le récit de folles nuits sauvages!)

Tout à commencé avec la grossesse de ma DouDou, avec donc d'une part le bide squatté par une petit  baleineau surexcité (la nuit surtout, sinon c'est pas drôle) et d'autre part un petit Zébulon qui se réveillait parfois pour me rejoindre (mais ça restait tout a fait raisonnable, il ne dormait réellement avec moi que les soirs de fête ou de maladies, sinon nuits complètes dans sa chambre à lui).

Depuis la naissance de ma DouDou en Juin dernier et pour mon plus grand bonheur nous cododotons (nichon power!).
Ce "mode de vie nocturne" correspond totalement à ma DouDou, à moi-même et surtout à mon côté grosse flemmarde qui sur-kiff  donner le sein à ma fille dés qu'elle commence à bouger et me rendormir dans la minute. Elle de son côté boit tant qu'elle le veut puis se rendort dans la foulée.
Bref, le cododo ça parle à la grosse feignasse que je suis.


Nous en sommes donc à UNE une petite boule d'Amour squatteuse de lit, une!


Puis cet été, lors de nos vacances, Zébulon a réussi a s'évader de son lit... Bon c'était un lit parapluie je pensais donc, (petite naïve!) qu'une fois rentrés, ces carapatades nocturnes et siestesques  seraient derrière nous, grand lit à barreaux oblige. Que nenni, il a recommencé de plus belle!
(sans blague?! Ca rend un brin neuneu l'espoir non?!...)

Bon bah, le changement c'était pour maintenant du coup...
La rentrée de Septembre correspondant aux 2 ans de mon Petit Dhomme, j'ai profité de son anniversaire pour investir et changer totalement sa chambre.
Un des ces cadeaux fut donc une "chambre de Grand": avé le lit simple, la petite table de chevet, les petites housses de couettes sooo choupi, la petite lampe qui va bien, la petit descente de lit...
Bref, la parure totale du petit garçon qui, définitivement grandi trop vite.
Dans une si jolie chambre et avec un tel lit de grand, il ne pourrait y faire que de belles, grandes et complètes nuits m'étais-je dis. Puis y'avait plus rien à escalader pour se lever, ça devenait donc totalement inintéressant de s'évader en pleine nuit! Non?!
Krkrkrkr, en y repensant je me fais rire moi-même avec mon optimisme désespérément utopique!
(je confirme: l'espoir, s'il fait vivre, à aussi tendance à te rendre un peu concon sur les bords...!)

Parce que, bien évidemment le lit de grand n'a rien changé, enfin si, ça a tout changé, mais dans le sens opposé: depuis, Mr Zébulon se réveille 3 nuits sur 4 pour venir me (enfin nous!) rejoindre.
Me demandez pas comment il fait, dans le noir total, tous volets fermés et sans la moindre lumière pour traverser sa chambre, le couloir, le salon et débarquer comme une fleur en ouvrant toutes les portes sans se cogner nul part ni hésiter l'ombre d'un instant.
Je crois même qu'il le fait les yeux fermés( au sens propre du terme), ou encore à demi endormi parce qu'hier soir il s'est réveillé et a filé tout droit vers ma chambre sans remarquer que les lumières étaient encore allumées et que j'étais encore debout (enfin "debout"... posée comme une grosse loque devant la téloche quoi). Nan, il a filé droit devant, aimanté par ma chambre...

Je crois que cet enfant est doté d'un radar à Daronne!
Tout petit déjà, à peine âgé de quelques semaines, chaque nuit dans le noir complet, systématiquement et sans chercher le moins du monde il arrivait à chopper mon nichon à peine dégainé avant même que j'ai le temps de dire ouf, comme ça, hop!, alors que sa soeur et tous les bébés que j'ai pu voir à l'oeuvre au même âge devaient fouiner un peu avant de se brancher.  Quelques semaines plus tard, il arrivait à le prendre tout seul, alors que je dormais...



Enfin bref,  tout ça pour dire que Mr Zébulon 1ier du nom vient squatter mon lit les 3/4 du temps.
Et comme tous les enfants qui se respectent, il dort en étoile de mer, de concert avec sa soeur...
Je pense qu'ils se livrent à un concours à base de "celui qui prendra le plus de place qui sert à rien".
Je me retrouve en sandwich entre mes 2 boules d'Amour qui veulent, autant l'une que l'autre, me coller-serrer le plus possible.
Chacun d'eux a donc moult place de chaque côté du lit, place qui ne sert à rien parce qu'ils sont greffés à leur pauvre mère qui étouffe entre tous ces petits bras. C'est comme si je dormais avec une pieuvre vois-tu?
Bon, j'avoue j'étouffe d'Amour, et ce n'est pas pour me déplaire!
Sauf quand Zébulon se met à bouger, danser le twist ou faire du vélo!


Et de 2 squatteurs!



Mais c'était pas assez, nan, vraiment 3 dans un lit de 140cm c'est pour les petis joueurs!


A ce plumard déjà fort bien rempli, un nouvel être s'est donc ajouté...
Plus poilu celui-là... (nan, toujours pas... Arrête avec tes idées bizarres!).
Une boule de 2 mois du genre félin.
Du genre aussi à vouloir dormir dans mes cheveux... Et comme je le dégage invariablement, après environ 48 essais infructueux il veut squatter l'endroit le plus chaud (pas folle la bête!) c'est à dire l'espace entre mon sein et le cou de ma DouDou... Et il se refait dégager, encore et toujours...
Si au bout de, disons 15 dégageages il persévère, il finit par se retrouver au salon après un petit lancé digne de figurer au palmares des plus beaux "chatvole".
Si au contraire il finit par se coucher sagement dans un endroit plus approprié que mes cheveux ou le cou de DouDou, il finira sa nuit avec nous.



Voilà, 3 squatteurs dormants comme des bienheureux, et moi... au milieu dormant... comme je peux!




(j'dis ça mais en vrai, c'est tellement mieux que d'être seule dans ton lit comme une âme en peine!
Avoir 2 petits greffons qui ont besoin de sentir leur maman, de se blottir contre elle pour mieux dormir... Ca fait du bien au moral!)

(bon, par contre si les dits greffons voulaient bien faire la grass mat' de temps en temps, de préférence les week-end (et non pas les jours d'école...) je dis pas non!)





10 commentaires:

  1. Moi qui n'ai que rarement cododoté, tu arriverais (presque!) à me faire envie au final. Parce que depuis que j'ai l'homme dans mon lit, même le chat, il n'a plus le droit de séjour!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahahn tu m'envies (presque) pour le chat ou pour les gnomes? ;-)
      Mais moi j'ai pas d'homme justement alors je dors avec qui je veux dans mon lit nanmého! ;-) (pis même avec le papa de mes greffons, de sa naissance à ses 9 mois Zébulon a condodoté avec nous, jusqu'à ce qu'il soit prêt à dormir tout seul dans son grand lit).
      Et puis, clairement, quand les bébés ne font pas encore "leurs nuits" (je déteste cette expression, ils font leurs nuits mais pas les nôtres quoi) bref, quand ils se réveillent encore systématiquement pour téter, le cododo c'est teeeeellement plus simple et facile! Comme dit dans mon billet, DouDou commence à bouger pour téter encore semi-endormie, j'attends pas qu'elle se réveille complètement: je la branche au sein, elle téte, je me rendors dans la minute et elle se rendort au sein une fois qu'elle est repue. Je trouve ça tellement moins crevant!

      Supprimer
  2. J'adore toujours autant te lire.
    Ici, nous ne cododotons pas tous, le "grand" a son lit mais nous sommes tous dans la même chambre. Le pire truc que je connais c'est quand je me réveille la nuit et que les trois autres occupants ronflent... oui, même la petite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha, je connais!
      Enfin, je me réveille pas, ILS me réveillent! Plus spécifiquement Zébulon qui rêve qu'il fait je-ne-sais-quoi, toujours est-il que ça bouge!

      Supprimer
  3. Ah ah! tu me fais toujours autant marrer ;D
    alors ici, y aurait comme de l'arnaque dans l'air! Zhom dort dans le 160 et, p'titQ et moi on se serre sur un 90 nonchalamment jeté au sol :/
    ouais l'espoir, tralalala, je pensais que le 90 suffirait pour p'titQ, sans sa maman!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, l'espoir tralalala!
      Je pense que ton homme serait ravi (ravi Thérèse, ra-vi!) que tu le relègues sur le 90 pour retourner dans le 160 avec ton p'tit cul! :p

      Supprimer
  4. Une nuit chez "Mum solo" :
    Je dors dans la chambre de Zébuchou.
    -MAMANNNNNNNNNNNNNN
    -Viens "Zebulon" je suis là ! tu veux venir dormir avec moi ?
    -Non !

    Il se rendort.

    Heureusement que je suis sa marraine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bizarrement tu ne parles pas du lendemain matin où il se lève, se dirige vers la porte:

      -"oh ma ptit Zébuloche, viens voir ta Reine!"
      - "NON!!!!"

      Et sans un regard pour toi, pôvre manante, il se barre à toutes jambes retrouver sa reum!

      Ahahaha, j'en suis explosée de rire rien qu'à me refaire la scène!

      Supprimer
  5. môman????
    oui mon petit chaton? (le numéro 2)
    je peux dormir avec toi?
    allez viens, mais ne réveille pas ton père
    5 minutes après
    môman?
    oui chatounette? (la numéro 1)
    je peux dormir avec toi?
    allez viens mais ne réveille ni ton père ni ton frère
    5 minutes après
    les enfants vous réveillez pas votre père je vais sur le canapé
    5 minutes après
    môman?
    oui les mômes?
    on peut venir avec toi sur le canapé?
    :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah... Tu me donnes de l'espoir tiens! ;-)

      Supprimer

Qu'en dis-tu?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...